Articles

Observatoire de l’islamisme

Print Friendly

Mgr Di Falco refuse la préférence catholique dans les écoles catholiques, au profit des musulmans et il se félicite que les musulmans soient majoritaires dans les écoles catholiques de Marseille. Il ne s’agit pas de convertir les musulmans, mais de se conformer à l’obsession « progressiste » de la non discrimination, quitte à fermer la porte à des Français de souche catholiques pour respecter la parité musulmans/catholiques !
Etre l’enfant d’une lignée de familles catholiques depuis 1500 ans ne permet pas de bénéficier d’une éducation catholique prioritaire sur des enfants musulmans dont les parents veulent seulement les protéger de la déliquescence de l’école publique. (islamisation.fr – 22/02/2014)