Articles

Novlangue : « Incident de circulation »

Novlangue :« Incident de circulation »

Print Friendly

Voici la lettre d’un lecteur de Polémia qui semble avoir apprécié nos « 100 nouvelles occurrences de novlangue ».

♦ Il nous fait connaître une définition supplémentaire, courante à la SNCF : « incident de circulation ». Il a pris soin de nous adresser un certain nombre de précisions la concernant. Nous l’en remercions et en faisons profiter nos lecteurs qui, en paisibles voyageurs et en toute connaissance de cause, seront réconfortés lors de panne soudaine en rase campagne ou en attente interminable sur un quai.
Polémia


« Bonjour,

Je voulais apporter quelques précisions concernant l’entrée « incident de circulation » de votre dictionnaire de novlangue. Je suis cheminot et je travaille dans une grande gare parisienne. Je suis toujours sidéré d’entendre les agents donner des « informations » via les annonces sonores ou les affichages quais, et ce, malgré 19 ans de bons et loyaux services dans une entreprise qui coule.

Sont regroupés sous l’expression « incident de circulation » tous les événements qui retardent la circulation des trains plus de 5mn (avant 5mn, les retards ne sont pas pris en compte dans les statistiques et il n’y a donc pas d’incident de circulation…). Ainsi, un acte de malveillance qui entraîne un retard  sera qualifié comme tel si ce retard n’a pas d’incidence sur les autres circulations ferroviaires.

L’incident de circulation est surtout le résultat, la plupart du temps, de l’incapacité des différents acteurs ferroviaires à faire face à une « situation dégradée ».

L’origine est, la plupart du temps, due à une défectuosité technique : une aiguille qui « décontrôle », une « zone au rouge » (rien à voir avec le vin!)  ou un problème sur une rame entraînent des retards. Ces problèmes techniques, dus à une infrastructure tombée en déliquescence, mais aussi à l’organisation défaillante des techni-centres inaptes à fournir du matériel roulant (rames et locomotives) entretenu et dans les délais, entrîinent la mise en branle d’une machinerie kafkaïenne qui ne fait que surajouter du chaos au désordre.

Il est à noter que l’absence d’un conducteur de train peut être considérée comme un incident de circulation.

De même, l’incident électrique mérite une autre définition que celle du vol de câble! Je vois mal des « ferrailleurs » voler de la caténaire sous tension (25 000 volts tout de même). Une infrastructure en fin de vie, un manque d’entretien flagrant, et c’est la panne électrique. Idem pour les locomotives! Elles sont plus « bricolées » que réparées.

En ce qui concerne la grève, la direction préfère parler de « mouvement social ». Ce qui me fait bien rire…

Pour résumer, « incident de circulation » est souvent synonyme de: « on a encore fait de la merde », comme on dit entre nous.

Je reste à votre disposition pour des explications supplémentaires si vous le désirez.

Amicalement et bonne continuation! »

Un lecteur assidu
6/10/2014

Voir : Novlangue : le Dictionnaire s’enrichit de 100 nouvelles occurrences
http://www.polemia.com/novlangue-le-dictionnaire-senrichit-de-100-nouvelles-occurrences/

Correspondance Polémia – 8/10/2014

Image : SNCF