Articles

Le Chiffre : 54%

Print Friendly

C’est un véritable coup de tonnerre que ce sondage IFOP réalisé pour SOS Éducation sur le moral des professeurs du secondaire… Ils n’en peuvent plus ! Plus de la moitié (54%) dit d’ailleurs être ou avoir été en situation d’épuisement professionnel (burnout).
68% disent songer à changer de métier !
L’effondrement de l’autorité, la violence sont désormais endémiques : dans l’enseignement public, plus de 40% des professeurs estiment que leur hiérarchie ne les soutient pas ! 40% disent se faire insulter, presque 10% agresser !
15% des enseignants ne se sentent pas en sécurité dans leur établissement (en Ile-de-France, on monte à 21%) ! Plus d’un tiers estime ne pas être respecté par les parents d’élèves !
Au final, le bilan est sans appel : alors que les 2/3 des Français se disent prêts à encourager leur enfant s’il souhaite devenir enseignant, chez les professeurs, une majorité déclare le contraire. C’est surtout le cas des professeurs agrégés, plus sensibles à l’effondrement des exigences académiques, et des enseignants du public, dont les conditions de travail sont généralement plus dégradées que dans le privé.
Quand l’Éducation nationale se donnera-t-elle enfin les moyens de restaurer l’autorité et la dignité du métier d’enseignant ? Voilà notre appel du 18 juin !
(antoine.blondel.sos@gmail.com – Bulletin d’information de SOS Éducation – Nº9 – Jeudi 19 Juin 2014.)