Articles

Molenbeek 2

La peste belge ça suffit !

Print Friendly

Michel Geoffroy, essayiste.

La France est en guerre contre le terrorisme. Mais quel terrorisme exactement ?

Pour les médias de propagande la réponse est simple : tout le mal vient des Belges. Salauds de Belges !


L’auto-radicalisation des Belges

Pourtant à l’origine, nous, on aimait bien les Belges, notamment les hommes : Tintin, Spirou et Fantasio notamment. Sans oublier Milou et le Manneken Pis. On aimait bien aussi les histoires belges.

Mais hélas les Belges se sont autoradicalisés. On ne sait pas comment c’est arrivé : sans doute la mauvaise influence conjuguée de la bière et des frites. La radicalisation c’est un mal belge, tout le monde le sait maintenant.

Depuis, les Belges nous font des tas d’histoires et font tout pour nous empoisonner la vie. Avec leurs coutumes bizarres comme celle de voiler leurs femmes, par exemple, de prier dans les rues, de manger de la viande vidée de son sang ou de se laisser pousser la barbe.

On dit aussi qu’ils se livrent à toutes sortes de trafics en vivant des subsides publics parce qu’ils font beaucoup d’enfants.

Salauds de Belges !

Les maudis Belges ont aussi perverti notre belle jeunesse industrieuse, notamment en Seine-Saint-Denis, aux Minguettes, à Toulouse ou à Vénissieux.

Le parler belge s’est ainsi imposé dans nos jolies banlieues : on n’entend plus que des expressions belges comme « nique ta mère », « nique ta race » ou « nique les keufs ». Et les coutumes belges se sont aussi imposées : filles voilées, vendeurs de brochettes, courses de voitures et jeunes barbus notamment.

Les criminels belges

Mais voilà maintenant que les Belges radicalisés commettent au surplus des attentats sanglants non seulement chez eux mais aussi chez nous en hurlant leur célèbre cri de guerre belge : Allah Akbar. Cela devient insupportable !

On nous dit que le cerveau des attentats du 13 novembre était en Belgique. Un cerveau belge, voilà qui devrait faire rire tous les Français si l’affaire n’était pas aussi grave.

Heureusement que la police française, si efficace, elle, l’a promptement mis hors d’état de nuire. Un terroriste belge de moins !

Belgique go home !

A l’évidence il faut vite renvoyer chez eux tous ces terroristes belges.

Nous en avons assez de ces patronymes belges : Abdelhamid, Abdeslan ou Hasna.

Rentrez donc dans votre Flandre et votre Wallonie natales ! Ou bien restez en Syrie où on nous dit que vous aimez beaucoup voyager. Comme cela vous ne quitterez plus Daech.

Daech : voilà d’ailleurs un autre nom qui sonne bien flamand !

Michel Geoffroy
20/11/2015

Correspondance Polémia – 22/11/2015

Image : Selon Teun Voeten, photographe néerlandais et ancien résident de la commune: « Molenbeek est l’image même du chômage, de la haine et du fondamentalisme religieux »