Articles

Loup Et Syrienne

La Lettre d’Allemagne – N°7

Print Friendly

François Stecher, correspondant de Polémia à Hambourg.

♦ Dernières nouvelles : notre correspondant de Hambourg nous donne deux informations de ce  jour :

– Selon Die Welt, la Bavière aurait pris toutes les dispositions pour fermer les frontières en quelques heures. 25.000 migrants marchent vers la frontière macédonienne depuis Athènes (FAZ). La route est pourtant fermée …
– Sur NDR Info (*) on évoquait ce matin l’état de préparation de l’Italie, face à la vague de migrants qui s’annonce, depuis la côte africaine et, de nouveau, albanaise : c’est de là, en effet, que devraient tenter de joindre l’Europe occidentale les migrants bloqués en Grèce.
La fermeture du col du Brenner – cette fois-ci, c’est l’Autriche qui ferme … – devrait logiquement détourner le flot vers Nice : bienvenue en France, pourront dire en chœur messieurs Cazeneuve et Estrosi.


Trois élections

A bientôt deux semaines de trois élections capitales aux parlements du Bade-Wurtemberg, de Rhénanie-Palatinat et de Saxe-Anhalt, la position de la chancelière fédérale sur la scène intérieure est plus compliquée que jamais.

Au pays de Bade, le Vert, conservateur et catholique Winfried Kretschmann pourrait ravir ce bastion de la CDU – elle préside à Stuttgart depuis 1952 – à la barbe de Guido Wolf, homme-lige de Merkel, tandis que le SPD cherche désespérément à maintenir une distance de sécurité vis-à-vis de l’AfD (Alternative für Deutschland) : les derniers sondages placent CDU et Verts au coude-à-coude à 30%, le SPD à 15% et l’AfD à 10%, le parti Libéral (FDP) et le parti de Gauche (Die Linke) se battant pour éviter la disparition (seuil à 5%).

Kretschmann a visiblement séduit nombre de sympathisants de la CDU, en montrant plus d’empressement que Wolf à soutenir la politique de Merkel sur les migrants. C’est donc plutôt à l’AfD qu’il faut chercher les sympathisants disparus du SPD. Une chose est certaine : la seule coalition bicolore possible sera verte et noire (couleur de l’Union CDU/CSU). En théorie, une coalition tricolore est possible, mais hautement improbable et clairement instable. Le SPD devrait, selon toute vraisemblance, se contenter d’être la première force d’opposition dans la nouvelle assemblée.

En Rhénanie-Palatinat, le SPD, actuellement aux affaires, devrait céder sa place à la CDU de Julia Glöckner, vice-présidente du parti. Les deux formations politiques y totalisent environ 70% des intentions de vote, et seront contraintes à la « Grande Coalition », aucun supplétif habituel – Verts ou FDP – n’alignant des effectifs suffisants pour aider l’un des deux gros à atteindre la majorité absolue. L’AfD devrait, là aussi, faire son entrée au Landtag, à un niveau comparable aux Verts.

Mais c’est en Saxe-Anhalt que s’annonce le coup de tonnerre, avec une AfD qui pourrait tutoyer la barre des 20%, et un SPD, là encore en difficulté, qui voit se profiler le spectre d’une quatrième place à 15%. L’érosion lente mais régulière de la CDU, qui reste la première force politique du Land, à 30%, et la bonne tenue de Die Linke, qui se maintient au-dessus de 20%, compliquent singulièrement la situation : on ne peut aujourd’hui exclure l’absence de majorité de gouvernement au soir de l’élection, si les Verts ou le FDP parviennent à franchir le seuil des 5% et à entrer au parlement d’un Land que l’on présente volontiers comme la « Silicon Valley » de l’Allemagne. La « Grande Coalition », de toute façon inéluctable, ne suffirait pas alors à assurer la majorité absolue. Elle se trouvera confrontée à une opposition encore jamais vue – 40% – de partis « hors-système ».

Ce que les Allemands vont découvrir à cette occasion, c’est aussi que la « Grande Coalition » devient leur horizon politique pour l’instant indépassable – à l’exception notable du Bade-Wurtemberg, où la CDU va être victime d’un hold-up politique. Et leur inquiétude devant l’incapacité de l’exécutif fédéral à juguler le flot des migrants ne devrait pas s’en trouver apaisée.

Angela Merkel sortira affaiblie de ces élections : directement, à Stuttgart, où Wolf devrait prendre acte de la perte d’un quart de son électorat en cinq ans, comme à Magdeburg, et indirectement, du fait du recul général de son partenaire de coalition, le SPD de Sigmar Gabriel. On voudra bien se souvenir ici que les plus fervents soutiens de la chancelière se trouvent aujourd’hui au SPD et chez les Verts, bien plus qu’au sein de son propre parti. La montée, lente mais régulière de l’AfD, à l’ouest, et son enracinement – qui reste à confirmer, mais qui constituerait une nouveauté par rapport à la séquence éphémère des « Republikaner » des années 1990, en lien avec les migrations générées par les soubresauts de l’ex-Yougoslavie – au sein d’une couche moyenne négligée et méprisée, sera également comptée à son passif.

Il reste pourtant à la chancelière une petite chance de renverser la tendance et de faire mentir les sondages, avec le sommet UE/Turquie du 7 mars prochain : nul doute qu’elle s’y emploiera activement à obtenir d’Erdogan qu’il tienne ses engagements – cela ne devrait pas convaincre grand monde. Bien plus sûrement, elle devrait profiter de la fermeture des frontières sur ses marches méridionales : en réalité, les effets en sont déjà perceptibles en Bavière. Elle pourra alors remercier le chancelier autrichien et le premier ministre hongrois… et voler au secours de son nouvel ami d’Athènes.

François Stecher
26/02/2016

Note :

NDRLa Norddeutscher Rundfunk est un organisme de droit public basé à Hambourg, membre de l’ARD. Il s’agit du service public audiovisuel pour les Länder de Basse-Saxe, Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, Schleswig-Holstein et la ville-État de Hambourg.

Revue de presse

  • Crise des réfugiés / Allemagne

FAZ (Frankfurter Allgemeine Zeitung) – 22.02.16 – Collier, économiste spécialiste du développement
« La politique des réfugiés de Merkel est condamnable »
L’économiste doute de la volonté de s’intégrer des réfugiés. Il dit que l’Allemagne ne sauve pas les bons.
http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/paul-collier-ueber-angela-merkels-fluechtlingspolitik-14068937.html

FAZ – 24.02.16 – Crise des réfugiés
77% des migrants arrivés en janvier n’avaient pas de papiers d’identité
L’immense majorité des réfugiés qui arrivent en Allemagne n’a pas de papiers valides. Selon les organisations de défense des droits de l’homme, il y a une bonne raison à cela.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/fluechtlingskrise-77-prozent-der-migranten-im-januar-ohne-ausweispapiere-14087731.html

FAZ – 25.02.16 – « Une hypothèse purement technique »
Le gouvernement table sur 3,6 millions de réfugiés d’ici 2020
Personne ne peut oser aujourd’hui un pronostic sérieux. Ainsi, le gouvernement fédéral table globalement sur un demi-million de réfugiés par an. Actuellement, les « remigrants » afghans sont récompensés avec 700 euros.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/deutschland-rechnet-mit-3-6-millionen-fluechtlinge-bis-2020-14089561.html

FAZ – 24.02.16 – Jugement après les agressions de Cologne
Ne pas perdre la vue d‘ensemble
Il faut saluer le premier jugement en lien avec la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne. Pourtant, la crise des réfugiés ne sera réglée ni par des sanctions pénales ni par un effort sur les expulsions. Un commentaire.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/urteil-nach-koelner-uebergriffen-den-blick-fuers-ganze-nicht-verlieren-14088091.html

Die Welt – 25.02.16 – Délits et crimes de migrants
Un accident provoqué par un raton-laveur est-il plus important qu’un coup de pied donné à une femme enceinte
 ?
La police de la Hesse renonce à diffuser des rapports sur la criminalité des réfugiés « faute d’intérêt manifesté par le public ». Au lieu de quoi on rend compte d’incidents de moindre importance. Le ministre de l’Intérieur est en difficulté.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article152633768/Waschbaer-Unfall-wichtiger-als-Tritt-gegen-Schwangere.html

  • Elections, sondages & opinions

 Die Welt – 21.02.16 – Politique des réfugiés
Wolf et Klöckner perdent patience avec Merkel
Les candidats têtes de liste de la CDU dans le Sud-Ouest redoutent de perdre des voix du fait de la politique des réfugiés de Merkel, et l’expriment ouvertement dans une déclaration commune. Le SPD et les Verts prennent la défense de la chancelière.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article152482809/Wolf-und-Kloeckner-verlieren-ihre-Geduld-mit-Merkel.html

Die Zeit – 22.02.16 – Politique des réfugiés
Les candidats têtes de liste de la CDU demandent un contingent journalier
Julia Klöckner et Guido Wolf prennent position contre la politique des réfugiés d‘Angela Merkel. Sigmar Gabriel, patron du SPD, leur reproche d’affaiblir l’autorité de la chancelière.
http://www.zeit.de/politik/2016-02/fluechtlingskrise-julia-kloeckner-guido-wolf-tageskontingente-merkel

FAZ – 22.02.16 – Sondages sur les élections aux Landtage
Seule l’AfD progresse
Les élections aux Landtage pourraient se transformer en vote de protestation. Selon un très récent sondage, en Saxe-Anhalt l’AfD distance le SPD. A Mayence et Stuttgart, l’écart diminue.
http://www.faz.net/aktuell/politik/inland/umfragen-zu-landtagswahlen-nur-die-afd-legt-zu-14083860.html

Die Welt – 22.02.2016 – Sondage électoral
L’AfD dépasse le SPD pour la première fois en Saxe-Anhalt
Environ trois semaines avant les élections au Landtag de Saxe-Anhalt, l’AfD devance le SPD. Même dans le Land le plus peuplé [ndT : Rhénanie du Nord-Westphalie], la droite populiste progresse et serait actuellement la troisième force politique.
http://www.welt.de/politik/article152484764/AfD-ueberholt-in-Sachsen-Anhalt-erstmals-die-SPD.html

Die Welt – 22.02.16 – Sondage électoral
Gabriel et le SPD seront les grands perdants
Les sondages en vue des trois élections au Landtag laissent entrevoir un avenir sombre aux « partis populaires » [ndT : on désigne ainsi la CDU/CSU et le SPD]. Le SPD, en particulier, devrait accuser des pertes douloureuses. La veste électorale qui menace endommagera la stabilité du pays.
http://www.welt.de/debatte/kommentare/article152518617/Gabriel-und-die-SPD-werden-die-grossen-Verlierer-sein.html

FAZ – 23.02.16 – Escalade à Clausnitz
Là d’où le politique se détourne, le tribalisme devient la norme
Qui crie devant un bus de réfugiés « Nous sommes le peuple » ? Il ne faut pas croire que les gens qui expriment ainsi leur rancune ordinaire sont à moitié aussi stupides qu’ils en donnent l’air.
http://www.faz.net/aktuell/feuilleton/debatten/clausnitz-zeigt-dass-tribalismus-alltag-wird-14084630.html

Die Welt – 24.02.16 – Tendance électorale
La cote de Merkel bondit
Est-ce que cela s’annonce bien ? La chancelière fédérale Angela Merkel peut à nouveau se réjouir d’un surcroît de sympathie. Cependant, l’AfD progresse également. De nombreux citoyens considèrent avec pessimisme l’avenir de l’Union européenne.
http://www.welt.de/politik/article152585697/Merkels-Beliebtheit-steigt-sprunghaft-an.html

Handelsblatt – 24.02.16 – Protestation contre les demandeurs d‘asile
Le nombre des extrémistes de droite augmente
Le débat sur la politique des réfugiés prend un tour de plus en plus émotionnel. Le Verfassungsschutz met en garde contre un extrémisme de droite en augmentation. Ce qui préoccupe avant tout, c’est qu’il gagne les couches moyennes.
http://www.handelsblatt.com/politik/deutschland/asylprotest-zahl-der-rechtsextremisten-nimmt-zu/13009954.html

Die Welt – 24.02.16 – Femme et chef d’entreprise à Cologne
« Je suis une migrante et me fais traiter de nazie »
Emitis Pohl, chef d’entreprise de Cologne, a fui l’Iran à l’âge de 13 ans. Après les agressions de la Saint-Sylvestre, cette musulmane demande une ligne claire contre les réfugiés criminels. A cause de cela, elle récolte la haine.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article152594591/Ich-bin-Migrantin-und-werde-als-Nazi-bezeichnet.html

FAZ – 25.02.16 – Critique télé : Maischberger
Les politiciens et le citoyen majeur
On peut parfois apprendre des choses d‘un Talkshow. Par exemple, chez Sandra Maischberger, est apparu clairement pourquoi la crise des réfugiés pourrait conduire à une crise politique intérieure.
http://www.faz.net/aktuell/feuilleton/medien/tv-kritik/tv-kritik-maischberger-politiker-und-der-muendige-buerger-14089560.html

FAZ – 25.02.16 – Etude à Dresde
« Pegida et l‘AfD sont les mêmes »
Celui qui manifeste avec Pegida vote visiblement pour l’AfD : l’Alternative für Deutschland trouve de plus en plus les faveurs des partisans du mouvement de protestation, selon une nouvelle étude. La droite populiste parvient ainsi à se répandre dans toute l’Allemagne.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/studie-aus-dresden-pegida-und-afd-sind-dasselbe-14090416.html

Die Welt – 25.02.16 – Bade-Wurtemberg
Kretschmann se fait huer lors du « tour des éléphants »
Echange de coups entre candidats têtes de liste aux élections au Landtag du Bade-Wurtemberg : le ministre-président Winfried Kretschmann voulait démystifier l’AfD. Mais de nombreux auditeurs lui sont tombés dessus.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article152619483/Kretschmann-wird-bei-Elefantenrunde-ausgebuht.html

Die Welt – 26.02.16 – SPD en Saxe-Anhalt
Tout, mais pas quatrième derrière l’AfD !
A l’occasion de l’élection au Landtag de Saxe-Anhalt, le SPD, parti de la coalition gouvernementale, doit redouter une débâcle. Pour la tête de liste Katrin Budde, le rêve d’accéder à la présidence du Land menace de se briser, par la faute de l’AfD.
http://www.welt.de/politik/article152670892/Alles-nur-nicht-auf-Platz-vier-hinter-der-AfD.htmlt

  • Crise des réfugiés / Europe centrale & balkanique

FAZ – 23.02.16 – Crise des réfugiés
La Slovénie engage l’armée pour sécuriser la frontière
Le parlement slovène autorise l’engagement de soldats pour surmonter la crise des réfugiés. En cas de nécessité, l’armée pourra utiliser la force.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/armee-sichert-slowenien-grenze-in-fluechtlingskrise-14085467.html

Die Welt – 24.02.16 – Réfugiés
La route des Balkans est fermée, la situation en Grèce s’exacerbe
Les Etats des Balkans ferment leurs frontières, ne laissant plus passer que les Syriens et les Irakiens. Le reflux vers la Grèce s’amplifie. Athènes met en garde : d’ici une semaine on ne pourra plus accepter personne.
http://www.welt.de/politik/ausland/article152583535/Balkanroute-dicht-Lage-in-Griechenland-spitzt-sich-zu.html

FAZ – 24.02.16 – Référendum
Les Hongrois devraient s’exprimer par référendum sur les contingents de réfugiés
En Hongrie, on devrait se prononcer par référendum sur le système des contingents de réfugiés. Dans le même temps, l’Autriche et quelques Etats balkaniques accroissent la pression sur l’Union européenne.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/volksabstimmung-ungarn-sollen-ueber-fluechtlingskontingente-abstimmen-14088178.html

Die Welt – 24.02.16 – Conférence des Balkans
L’Autriche veut en finir avec le « laissez passer » des réfugiés
Les pays de la route de l’Ouest des Balkans considèrent qu’ils sont contraints de prendre des mesures nationales. Lors de la réunion de Vienne, c’est surtout l’Autriche qui annoncé de telles mesures, qui mettent l’Europe sous pression.
http://www.welt.de/politik/ausland/article152599903/Oesterreich-will-das-Durchwinken-von-Fluechtlingen-beenden.html

Handelsblatt – 25.02.16 – Politique des réfugiés en Europe
La grande illusion des Autrichiens
Le cavalier seul de l’Autriche et des Etats balkaniques dans la crise des réfugiés accélère la chute de l’Europe. Sans la Grèce et l’Allemagne, il n’y a pas de solution.
Un commentaire.
http://www.handelsblatt.com/politik/international/fluechtlingspolitik-in-europa-die-grosse-illusion-der-oesterreicher/13014942.html

FAZ – 25.02.16 – Controverse sur les réfugiés
La Grèce ne veut pas être transformée en « entrepôt à humains »
Le conflit diplomatique entre la Grèce et l’Autriche s’est encore exacerbé. Athènes rappelle son ambassadeur. Le pays craint un gigantesque reflux si les réfugiés ne peuvent plus gagner l’Europe du Nord par la route des Balkans.
http://www.faz.net/aktuell/politik/streit-um-fluechtlinge-griechenland-will-kein-lagerhaus-fuer-menschliche-seelen-werden-14090411.html

Die Welt – 25.02.16 – Crise des réfugiés
Tsipras menace de bloquer politiquement l‘UE
Alexis Tsipras a mis l’UE en demeure de mettre en œuvre les mesures pour contenir le flot des réfugiés. Il n’acceptera pas, dit-il, de voir la  Grèce se transformer en « dépôt pour êtres humains ».
http://www.welt.de/politik/ausland/article152622575/Tsipras-droht-mit-Blockade-der-EU-Politik.html

Die Welt – 25.02.16 – Conférence de Vienne
L’UE menace d’exploser à la tête de Merkel, à la joie de Poutine
Il est possible que les Etats européens partisans du « non » parviennent à contenir le flot des réfugiés, sauvant ainsi l’avenir de la chancelière. Pour autant, le comportement à courte vue de Merkel a plongé l’UE dans une crise existentielle.
http://www.welt.de/debatte/kommentare/article152613746/Die-EU-fliegt-Merkel-gerade-um-die-Ohren-zur-Freude-Putins.html

FAZ – 25.02.16 – Premier ministre Orban
« Le ton employé en Allemagne est agressif »
Le premier ministre hongrois considère que la sécurité de l’UE est menacée. Il fulmine contre la politique allemande. Et n’a aucune compassion pour la Grèce.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/fluechtlingskrise-viktor-orban-sieht-eu-sicherheit-bedroht-14089716.html

FAZ – 25.02.16 – Crise des réfugiés
Scènes d’un couple qui se brise
Depuis que le chef du gouvernement autrichien Faymann a pris un autre chemin, Merkel n’est plus que pour le SPD et les Verts la chancelière des cœurs. Le destin de sa politique des réfugiés se décidera lors du sommet avec la Turquie.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/fluechtlingskrise-szenen-einer-gescheiterten-ehe-14091046.html

Die Welt – 25.02.16 – Crise des réfugiés
« L’UE va vers l‘anarchie »
La réunion des ministres de l’Intérieur, à Bruxelles, montre une Union à la croisée des chemins. L’Autriche menace Athènes d’une exclusion de l’Espace Schengen ; les Grecs se sentent abandonnés et se voient comme « le Liban de l’Europe ».
http://www.welt.de/politik/ausland/article152638620/Die-EU-steuert-in-die-Anarchie-hinein.html

  • Divers

Die Welt – 19.02.16 – « La semaine d’Eckhard Fuhr »
Maintenant, c’est le loup qui menace nos réfugiés
A Munster, un loup rôde autour d’un hébergement. Peut-on persuader une mère syrienne de ne se faire aucun souci, parce que le méchant loup ne serait qu’un personnage de conte de fées ? Est-ce qu’on connaît Le Petit Chaperon rouge en Syrie ?
http://www.welt.de/debatte/kolumnen/Fuhrs-Woche/article152431207/Jetzt-bedroht-auch-der-Wolf-unsere-Fluechtlinge.html

Die Welt – 24.02.16 – Viande de porc
Un favori des Allemands en crise
Que ce soit pour des raisons de santé ou religieuses, la consommation de viande de porc régresse rapidement. Sa réputation dans les grosses agglomérations est ruinée. Cela touche durement les paysans.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article152610533/Ein-Favorit-der-Deutschen-in-der-Krise.html

Hamburger Abendblatt – 25.02.16 – Impureté
Des substances nocives dans la bière – 14 marques appréciées concernées
Une étude a mis en évidence la présence d’herbicides dans différentes bières. Jever est sévèrement touché, Beck’s s’en sort particulièrement bien.
http://www.abendblatt.de/ratgeber/article207087985/Forscher-finden-Unkraut-Vernichtungsmittel-Glyphosat-in-Bier.html

Correspondance Polémia – 27/02/2016

Image : « Maintenant, c’est le loup qui menace nos réfugiés » (Die Welt – 19.02.16 –  « La semaine d’Eckhard Fuhr », occurrence antepénultienne)
( Voir La Lettre allemande n°6 – Dernière occurrence)