Articles

Char De Carnaval

La Lettre d’Allemagne – N°5

Print Friendly

François Stecher, correspondant de Polémia à Hambourg.

♦ Si l’on en croit la sagesse populaire frisonne, on ne peut dire que souffle la tempête que « lorsque les moutons défrisent ».

Nul doute que les vieux Frisons sont restés de marbre lorsque Frauke Petry, la patronne de l’Alternative für Deutschland, (*) a osé – elle fut la première en Allemagne – évoquer l’emploi de la force armée pour sécuriser la frontière face aux migrants. Bien entendu, elle avait franchi une ligne rouge – qui trace donc ces lignes ? –, et l’occasion était trop belle pour les politiques de tout bord, les médias.

Haro, donc : la Bête, enfin, sortait du bois, on allait pouvoir sortir les piques et les fourches.


Pendant près d’une semaine, ce ne furent que déclarations péremptoires, condamnations sans appel. Le vice-chancelier et président du SPD se fendit d’une adresse au Verfassungsschutz, appelant cette véritable police politique à placer l’AfD sous surveillance – comme si cela n’était pas encore le cas. Un journaliste inspiré, observant la baisse d’un demi-point des intentions de vote entre les deux sondages hebdomadaires de l’institut INSA/YouGov encadrant le « Faux-pas », crut possible d’annoncer, sinon le retournement de l’opinion, au moins une prise de conscience… Las, dix jours ont passé depuis ce terrible propos, et l’AfD semble bel et bien installée durablement dans la position de troisième force politique d’Allemagne.

La chancelière, quant à elle, contemple avec incrédulité et une inquiétude croissante la tempête qui s’annonce au sud avec le retour du printemps. Chez elle, en Mecklenburg-Vorpommern, elle a martelé sa volonté d’accélérer les procédures d’expulsion, les reconduites à la frontière, et de traiter sans ménagement les migrants délinquants. Elle aurait sans doute aimé que la presse ne s’étende pas sur le succès foudroyant de sa politique de retour – plus de 20.000 migrants renvoyés en 2015, deux fois plus qu’en 2014, certes, mais à mettre en balance avec les entrées. En attendant, le deuxième paquet législatif (Asylpaket 2) est toujours sur le métier, les partenaires de la Grande Coalition se déchirant pour savoir à quelles conditions le regroupement familial devrait être autorisé. Cette disposition est une exception : pour les mesures concrètes, il n’est jamais question que de retour.

En matière de tempête, la chancelière sait pouvoir compter sur un spécialiste, en la personne de son ministre fédéral de l’Intérieur, Thomas de Maizière : n’a-t-il pas commandé à la pluie et au vent, à la foudre et au tonnerre ? Les éléments, fort opportunément annoncés comme déchaînés lors du Carnaval, ont provoqué l’annulation de nombreux défilés – éliminant du même coup des occasions de chute pour nombre de débiteurs de la chancelière, à peine 400 interpellations à Cologne, la police en tirait un bilan positif. Quel dommage que la réalité météorologique n’ait finalement pas été à la hauteur… Ne pourrait-il pas, ce bon Thomas, convoquer une nouvelle tempête le 13 mars prochain, pour décourager les électeurs de se rendre aux urnes ?

François Stecher
29/01/2016

(*) Ndlr : Le parti populiste allemand « Alternative pour l’Allemagne »(AfD), opposant radical à la politique migratoire de la chancelière Angela Merkel, est crédité de 13% d’intentions de vote, un record pour cette formation, selon une enquête récente, cité par l’AFP.

Revue de presse

• Crise des Réfugiés

Tagesschau – 07.02.2016 – L’Allemagne sous le signe de la crise des Réfugiés
La République qui a perdu son assurance
La confiance dans la politique des réfugiés de la Grande Coalition se dissipe rapidement depuis six mois. L’Union et le SPD réagissent avec de nouveaux durcissements de la loi et donnent d’autant plus l’impression de perdre pied.
http://www.tagesschau.de/inland/verunsicherte-republik-101.html
(ndT : 81% des Allemands estiment que le gouvernement a perdu le contrôle de la situation)

Die Welt – 08.02.2016 – Défilé du Carnaval en Bavière
Le parquet enquête contre un « Asyl Panzer »
Lors d’un défilé du Carnaval dans la ville bavaroise de Reichertshausen, il y avait une voiture maquillée en blindé de la Wehrmacht, avec l’inscription « Défense anti-migrants d’Ilmtal » et « Asylpaket III ». Le parquet enquête.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article151982746/Staatsanwaltschaft-ermittelt-gegen-Asyl-Panzer.html

Die Welt – 09.02.2016 – Demandeurs d’asile
Un Bundesland n’expulse quasiment pas
Même si seulement un tiers des demandeurs d’asile sont reconnus comme réfugiés, la plupart des autres restent dans le pays. L’expulsion dépend fortement du Land. La lanterne rouge est sous le feu des critiques.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article151995020/Ein-Bundesland-schiebt-so-gut-wie-gar-nicht-ab.html

• AfD

Die Welt – 02.02.16 – Le fondateur du parti s’exprime
Lucke trouve l’AfD « inhumaine et insupportable »
Bernd Lucke reproche à son ancien parti d’être xénophobe. Et il n’est pas le seul à penser qu’une limite a été franchie : les intentions de vote pour l’AfD sombrent après le débat sur l’emploi des armes.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article151748021/Lucke-findet-AfD-inhuman-und-nicht-zu-ertragen.html >
(ndT : -0,5% en une semaine, -1% en deux semaines)

Die Welt – 02.02.2016 – Elections aux Landtage en mars
Le SPD redoute la victoire de l’AfD lors du « Super-Wahltag »
Le 13 mars menace d’être un dimanche noir pour le SPD. On votera dans trois Länder, trois crashs sont possibles. L’espoir repose sur les mauvaises intentions de vote en faveur de Merkel, mais l’AfD apparaît comme le grand danger.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article151934753/Am-Super-Wahltag-fuerchtet-die-SPD-den-Durchmarsch-der-AfD.html

Die Welt – 07.02.2016 – Sondages
L’AfD reste à un niveau record, à 12%
La déclaration controversée de la patronne du parti, Frauke Petry, à propos de l’emploi des armes à feu contre les réfugiés n’affecte en rien les résultats des sondages pour l’AfD. Un Allemand sur dix pourrait choisir actuellement de voter pour la droite populiste.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article151922219/AfD-bleibt-auf-Rekordhoch-von-zwoelf-Prozent.html

• Société allemande

FAZ – 09.02.2016 – Peur de la violence
De plus en plus d’Allemands se procurent une autorisation pour détenir des armes d’autodéfense
De plus en plus d’Allemands veulent pouvoir se défendre avec un pistolet d’alarme ou une bombe au poivre. Pour autant, est-ce que cela apporte plus de sécurité, en particulier lors de grosses manifestations comme le Carnaval ? Les experts sont inquiets.
http://www.faz.net/aktuell/politik/inland/zahl-der-antraege-fuer-kleinen-waffenschein-in-deutschland-steigt-14059926.html
(ndT : 21.000 demandes supplémentaires…)

FAZ – 01.02.2016 – Chrétiens conservateurs
Les Radicaux
Catholiques et protestants conservateurs ont enfin trouvé une force politique qui leur convient : l’AfD. Ils chauffent la salle contre les réfugiés et le pape. Les nouveaux héros se nomment Poutine et Orbán. Une contribution.
http://www.faz.net/aktuell/politik/inland/putin-orban-und-afd-rechte-christen-finden-politische-heimat-14043650.html

Etranger proche

Die Welt – 02.02.2016 – Crise des réfugiés
La Suède est méconnaissable
Des hébergements brûlent, une aide aux réfugiés est poignardée, des hooligans pourchassent des demandeurs d’asile, les jeunes migrants sont des criminels : que se passe-t-il en Suède, ce pays connu pour sa société ouverte ?
http://www.welt.de/politik/ausland/article151774661/Schweden-ist-nicht-wiederzuerkennen.html

Kronen Zeitung – 07.02.2016 – En tête avec 31%
Sondage dominical : le FPÖ traverse la crise des migrants, durablement au sommet
Une nouvelle preuve que la crise des réfugiés, qui dure désormais depuis des mois, fait les affaires de « l’opposition de la liberté » pour se maintenir durablement au sommet : selon l’actuelle ATV Österreich Trend, le FPÖ serait à 31%, suivi par l’ÖVP à 25% et le SPÖ à 23%.
http://www.krone.at/Oesterreich/Sonntagsfrage_FPOe_durch_Asylkrise_im_Dauerhoch-Mit_31_Prozent_vorn-Story-494933

Kronen Zeitung – 09.02.2016 – Nouvelles routes d’évitement
Prochaine vague migratoire : l’armée de terre (ndT : autrichienne) sera aussi déployée à la frontière verte !
« Les soldats aussi devront sécuriser la frontière verte », cela est déjà planifié au ministère de la Défense pour le prochain palier dans la crise croissante des réfugiés. Avec le début du contrôle frontalier durci à Spielfeld (à partir de lundi), on s’attend à un mouvement de déroutement du flot de réfugiés vers Nickelsdorf et le Brenner ; là aussi, des mesures de sécurisation sont en préparation.
http://www.krone.at/Oesterreich/Naechste_Asylwelle_Heer_auch_an_die_gruene_Grenze!-Neue_Ausweichrouten-Story-495216

Correspondance Polémia – 11/02/2016

Image : char de Carnaval (Die Welt, Steinkirchen, Haute Bavière, 8/02/2016)