Articles

Querfurt

La Lettre d’Allemagne – N°10

Print Friendly

François Stecher, correspondant de Polémia à Hambourg.

Du coté de l’Afd, on espérait beaucoup des élections du 13 mars et plus particulièrement une entrée simultanée de ce parti dans trois Landtage. Les allemands n’ont pas été déçus.

Non seulement l’Afd se place en grand vainqueur de ces élections, mais aussi et surtout on vient d’assister à des mouvements spectaculaires d’électeurs au débit des partis traditionnels, ce qui n’a pas ému Angela Merkel qui, selon le Die Welt, a décrit sa débâcle comme une victoire.
Polémia


Élections aux Landtage : une analyse des rapports de force

 S’il est un point sur lequel tout le monde s’est accordé après les élections de dimanche dernier, c’est celui-ci : l’AfD est bien le grand vainqueur de ces élections. On a beaucoup glosé sur la victoire des candidats « Merkel-compatibles » en Bade-Wurtemberg, le Vert Winfried Kretschmann, et en Rhénanie-Palatinat, la sociale-démocrate Malu Dreyer, contre les têtes de liste CDU, qui avaient montré des velléités de jouer leur propre partition dans la crise des migrants. L’arrogance satisfaite avec laquelle le ministre de la Défense Ursula von der Leyen a célébré sur le plateau d’Anne Will ces deux victoires comme celles de la chancelière reste confondante.

Bien plus intéressant est le rapport des forces politiques en Allemagne qui apparaît après ces élections, qui ont conduit aux urnes plus de 8,6 millions d’électeurs : on peut y observer une CDU – seule la Bavière ne votait pas – à environ 28,5%, soit 4 points de moins que la valeur la plus basse des fourchettes des instituts de sondage, un SPD à 18,7%, là encore à 4 points sous la fourchette des instituts, et une AfD à 15,5%, soit au moins 2,5 points au-dessus de la fourchette. Compte tenu du poids du Bade-Wurtemberg (60% du corps électoral de dimanche dernier) et de la figure particulière de Kretschmann, il n’est pas possible de tirer de conclusions valides pour l’Allemagne entière sur les résultats des Verts. De même, il est raisonnable de créditer la CDU de quelques points supplémentaires, ces 28,5% étant par trop biaisés par le poids personnel du ministre-président badois. On peut donc raisonnablement estimer de la façon suivante les rapports de force sur la scène politique allemande : CDU légèrement supérieure à 30%, en déclin, SPD aux environs de 20%, en déclin, AfD à 15%, en croissance. On ne peut exclure que l’AfD devienne d’ici quelques mois le deuxième parti allemand.

Le deuxième résultat intéressant concerne les mouvements des électeurs d’une élection à l’autre : comme l’ont montré des sondages aux sorties des urnes (http://www.welt.de/politik/deutschland/article153269346/Woher-die-Stimmen-fuer-die-AfD-kamen.html) il apparaît que l’AfD a ramené à l’isoloir près de 400.000 électeurs, mais également capté d’anciens électeurs CDU ou SPD, en nombres substantiels, écornant les résultats de ces deux formations de 1,5 à 3%. Cependant, si l’on regarde plus précisément le rapport entre le nombre des suffrages obtenus à cette élection par une formation politique donnée et le nombre des suffrages accordés à l’AfD au cours de cette même élection par un ancien électeur de ladite formation, on observe la chose suivante : pour 20 électeurs des Verts ou du FDP du 13 mars, 1 seul ancien électeur Vert ou FDP a voté AfD ; pour 20 électeurs CDU ou SPD, 2 anciens électeurs CDU ou SPD ont voté AfD ; mais pour 20 électeurs de Die Linke, ce sont 3 anciens électeurs « Die Linke » qui ont voté AfD. Ainsi, toute proportion gardée, c’est bien cette formation politique qui souffre le plus de la montée de l’AfD.

Le vizir et la pianiste

La chancelière est allée à Bruxelles pour y arracher, de concert avec ses partenaires européens – « wir schaffen das » tous ensemble : il semblerait que la Hongrie et la Slovaquie aient exprimé quelques réticences – un accord justifiant sa politique a posteriori. Hier soir, tout le monde était satisfait. Dormez, braves gens… La « Denkfabrik » SAT, de Freiburg, nous annonce une année 2016 qui n’aura rien à envier à 2015, avec des pronostics à couper le souffle, avec ou sans accord avec la Sublime Porte : 1,3 million de réfugiés pour la seule Allemagne (voir revue de presse). L’Italie se prépare, l’Albanie appelle déjà à l’aide. L’Autriche va-t-elle vraiment cesser la garde, récemment rétablie, au col du Brenner ?

François Stecher
19/03/2016

Revue de Presse

  • Sur la route des Balkans

FAZ – 14.03.16 – Un tract rédigé en arabe
L’exode des réfugiés était visiblement une action organisée
Après l’exode de centaines de migrants de Grèce vers la Macédoine, Athènes veut réfléchir à un retour de ces réfugiés sur son sol. Cette équipée a visiblement était provoquée par la diffusion d’un tract en arabe, signé d’un certain « commando Blüm ».
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/arabisches-flugblatt-fluechtlings-exodus-war-offenbar-organisierte-aktion-14125384.html

FAZ – 16.03.16 – Crise des réfugiés
L’Autriche offre son aide à la Macédoine pour sécuriser sa frontière
Vienne souhaite aider la Macédoine à sécuriser sa frontière avec la Grèce avec des moyens techniques. Le ministre de la Défense, Hans Peter Doskozil, demande également plus de soutien pour la Bulgarie.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/oesterreich-will-mazedonien-in-fluechtlingskrise-helfen-14127296.html

FAZ – 15.03.16 – Crise des réfugiés
L’Albanie demande de l’aide à l’Italie pour sécuriser sa frontière
Le gouvernement albanais craint que des réfugiés ne cherchent à atteindre l’Europe en traversant l’Adriatique, la route des Balkans étant fermée. L’Albanie seule ne pourrait faire face à « une vague de migrants ».
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/fluechtlingskrise-albanien-bittet-italien-um-hilfe-bei-grenzsicherung-14127210.html

Die Welt – 17.03.16 – D’un ancien ministre grec
« L’Europe ne devrait pas quémander à Erdogan »
La Grèce et l’UE sont complètement dépassées dans la crise des réfugiés, déclare l’opposante Dora Bakoyannis. Précisément pour cette raison, il ne faudrait pas se soumettre au chantage d’Erdogan plus longtemps.
http://www.welt.de/politik/ausland/article153372236/Europa-sollte-nicht-als-Bittsteller-vor-Erdogan-auftreten.html

FAZ – 17.03.16 – Le marché de l’UE avec la Turquie
Le troc de Bruxelles
Avant le sommet de l’UE avec la Turquie règne une confiance prudente – la Commission ne veut rien savoir des doutes juridiques. Il reste là quelques questions ouvertes.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/zuversicht-vor-eu-gipfel-mit-der-tuerkei-14128972.html

 Die Welt – 17.03.16 – Johanna Mikl-Leitner
« Une clause de résiliation » demandée dans l’accord avec la Turquie
Johanna Mikl-Leitner, ministre de l’Intérieur autrichien, a mis en garde, avant le sommet, contre une trop grande dépendance vis-à-vis de la Turquie. Si la Turquie ne tenait pas ses engagements, l’UE devrait réagir rapidement.
http://www.welt.de/politik/ausland/article153378299/Kuendigungsklausel-in-Tuerkei-Deal-gefordert.html

FAZ – 14.03.16 – L’Eglise dans la crise des réfugiés
Devons-nous aimer tous les étrangers, Eminence ?
Reinhard Marx, président de la conférence épiscopale allemande, s’exprime sur les principes chrétiens dans la crise des réfugiés, le curé noir de Zorneding et la controverse avec la CSU.
http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/wie-die-kirche-mit-der-fluechtlingskrise-umgeht-14120902.html

FAZ – 16.03.16 – Merkel à propos de la crise des réfugiés
« La tâche accomplie par la Turquie ne peut être suffisamment louée »
Juste avant le sommet UE-Turquie, la chancelière Merkel a loué la Turquie pour son engagement dans la crise des réfugiés. Dans une déclaration gouvernementale, elle promet plus d’aide financière à Ankara et promeut une nouvelle fois une solution européenne.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/merkel-zu-fluechtlingskrise-leistungen-der-tuerkei-koennen-nicht-hoch-genug-gewuerdigt-werden-14128167.html

Die Welt – 17.03.16 – Cinq scénarios pour les réfugiés
Les réfugiés pourraient bientôt arriver par la « route du Caucase »
Avec l’accord avec la Turquie, l’Europe veut stopper le flot des réfugiés. C’est naïf, comme le montre une simulation d’un Think Tank. Même dans le scénario le plus favorable, ce sont encore 1,8 million de réfugiés qui arriveront en 2016.
http://www.welt.de/wirtschaft/article153372386/Fluechtlinge-koennten-bald-ueber-die-Kaukasus-Route-kommen.html

Commentaire :

La « Freiburger Denkfabrik » SAT a effectué différentes simulations et propose les 5 scénarios suivants pour cette année 2016 :
-Scénario 1 – prémisses : Accord avec la Turquie, qui ferme la frontière vers l’UE ; poursuite du conflit syrien.
Afflux moyen en Allemagne : 1,3 million / Afflux max. 2,1 millions – nouvelles routes via l’Afrique et le Caucase.
-Scénario 2 – prémisses : Fin du conflit en Syrie ; plus de raison de maintenir la route des Balkans fermée.
Afflux max. en Allemagne : 1,8 million.
-Scénario 3 – prémisses : Conflit syrien se poursuit ; route des Balkans fermée pour tous exceptés Syriens et Irakiens
Afflux max. en Allemagne : 2,3 millions, dont une partie via l’Italie (« les illégaux »).
-Scénario 4 – prémisses : Scénario 3 + nouveaux conflits en Afrique.
Afflux max. en Allemagne : 3,7 millions.
-Scénario 5 – prémisses : Conflit syrien se poursuit ; route des Balkans ouverte ; nouveaux conflits en Afrique.
Afflux max. en Allemagne : 6,4 millions.
Le modèle mathématique adopté part de l’hypothèse, vérifée au cours des vingt dernières années, que les masses migratoires se déplacent comme des masses d’eau, selon le principe des vases communiquants.

FAZ – 17.03.16 – Crise des réfugiés
L’Allemagne paie
La Turquie demande trois milliards d’euros supplémentaires dans la crise des migrants. Le budget de l’UE ne pourra pas les couvrir -–c’est le contribuable allemand qui assumera l’essentiel de l’effort.
http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/wirtschaftspolitik/deutsche-steuerzahler-uebernehmen-grossteil-der-fluechtlingmilliarden-fuer-tuerkei-14128934.html

FAZ – 17.03.16 – En entretien : Elmar Brok
« Celui qui s’oppose à un accord avec la Turquie provoque l’afflux de plus de réfugiés »
La rencontre au sommet entre l’UE et la Turquie, aujourd’hui, va-t-elle vraiment résoudre la crise des réfugiés ? Le député européen (CDU) Elmar Brok est interviewé par FAZ.NET sur le rôle-clef d’Ankara pour réduire le nombre des réfugiés.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/im-gespraech-elmar-brok-wer-gegen-den-tuerkei-vertrag-ist-verursacht-mehr-fluechtlinge-14127825.html

FAZ – 16.03.16 – Avant le sommet UE-Turquie
Le sermon de Merkel
Désormais, la chancelière essaie aussi d’en appeler à l’honneur de l’Europe. Cependant, sa force de conviction souffre toujours du fait qu’elle s’est présentée au début de la crise des réfugiés comme la Mère Térésa des migrants.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/vor-dem-eu-tuerkei-gipfel-merkels-standpauke-14128827.html

FAZ – 18.03.16 – Politique des réfugiés
Condamnés à s’entendre avec Ankara
Dans les négociations de l’UE avec la Turquie, il y a des signes d’accord. Avant sa première rencontre avec le président du conseil de l’UE, Tusk, le premier ministre Davutoglu a partagé l’espoir d’un accord, dont les deux côtés ont urgemment besoin.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/eu-fluechtlingsgipfel-mit-tuerkei-zur-einigung-verdammt-14132641.html

• Elections, AfD & CSU

FAZ – 14.03.16 – Le maire de Tübingen Palmer

« Alors, il ne reste plus que Vert-Noir »
Le FDP ne veut pas de « feu de circulation » (coalition Vert-Jaune-Rouge = écologistes-FDP-SPD), le SPD de coalition « Allemagne » (Noir-Rouge-Jaune = CDU-SPD-FDP). Du point de vue du maire de Tübingen, il n’y a plus, dès lors, qu’une seule option. Mais pour cela, la CDU doit d’abord s’affranchir d’une annonce faite avant l’élection.
http://www.faz.net/aktuell/politik/wahl-in-baden-wuerttemberg/tuebingens-buergermeister-palmer-dann-bleibt-eben-gruen-schwarz-14125372.html

FAZ – 14.03.16 – Le calme après la tempête
Un enfant de la coalition Noir-Rouge-Verts
L’AfD doit sont succès au « Ménage-à-trois » dans la politique des réfugiés. Mais la chancelière ne s’en émeut pas. Il manque un contradicteur charismatique, qui pourrait mener la protestation contre sa ligne politique, y compris à la CDU.
http://www.faz.net/aktuell/politik/inland/kommentar-von-berthold-kohler-zu-den-landtagswahlen-14124597.html

FAZ – 14.03.16 – Elections régionales
Les « Volksparteien » à la baisse
Le pendule social-démocrate revient : du centre gauche vers le centre puis la droite. Si cette tendance se confirme, il faut souhaiter à la CDU qu’elle ne soit pas la dernière à le remarquer.
http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/nach-den-landtagswahlen-volksparteien-auf-schrumpfkurs-14124725.html

Handelsblatt – 14.03.16 – Le politologue Patzelt, à propos des résultats de l’élection
« L’AfD pourrait devenir un parti populaire » (« Volkspartei »)
Les élections régionales ont complètement affolé la scène politique. Merkel et Gabriel pourraient connaître des temps difficiles, pense le politologue Werner Patzelt. Il prédit à l’AfD d’autres envolées.
http://www.handelsblatt.com/politik/deutschland/landtagswahlen-2016/politologe-patzelt-zum-wahlausgang-die-afd-koennte-zur-volkspartei-werden/13316852.html

FAZ – 14.03.16 – L’électeur AfD (in)connu
Homme, jeune… et déçu
L’AfD s’envole. Qui sont les gens qui ont voté pour elle, et qu’est-ce qui les motive ? Un coup d’œil dans les résultats de l’élection et des sondages.
http://www.faz.net/aktuell/politik/afd-waehler-jung-maennlich-und-enttaeuscht-14123702.html#/elections

FAZ – 15.03.16 – La droite populiste à Mannheim
Comment l’AfD s’est emparé d’une place forte du SPD
Au Nord de Mannheim, ce sont bien 30% des électeurs qui ont voté pour l’AfD, de droite populiste, ce dimanche lors des régionales. A la recherche de traces dans un quartier paumé qui était autrefois social-démocrate.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/rechtspopulisten-in-mannheim-wie-die-afd-eine-spd-hochburg-eroberte-14126222.html

Die Welt – 15.03.16 – Défaite électorale
Va-t-on maintenant assister à la révolte contre la chancelière ?
Au sein de l’Union, personne ne se fait confiance, mais personne ne tente vraiment quelque chose. A raison : la peur rôde chez les chrétiens-démocrates. La fin de l’année pourrait être encore pire.
http://www.welt.de/debatte/kommentare/article153293663/Folgt-nun-der-Aufstand-gegen-die-Kanzlerin.html

Die Welt – 15.03.16 – Elections régionales
Comment Merkel a décrit sa débâcle comme une victoire
La chancelière défend l’idée d’une coalition Vert-Noir de la CDU du Sud-Ouest avec Kretschmann – une répétition en vue de l’élection au Bundestag en 2017. Chez les Verts elle trouve dès aujourd’hui les plus grands soutiens.
http://www.welt.de/debatte/kommentare/article153293405/Wie-Merkel-ihr-Debakel-zu-einem-Sieg-stilisiert.html

FAZ – 16.03.16 – Querfurt, place-forte de l’AfD
La bourgade xénophobe sans étrangers
A Querfurt, en Saxe-Anhalt, un tiers des électeurs a voté AfD lors de l’élection régionale. Un coup d’œil dans les coulisses d’une petite ville, dont un habitant sur 550 est un réfugié, mais qui a pourtant très peur de l’étranger.
http://www.faz.net/aktuell/politik/wahl-in-sachsen-anhalt/afd-hochburg-querfurt-das-fremdenfeindliche-staedtchen-ohne-auslaender-14127708.html

Die Welt – 16.03.16 – Peter Ramsauer
« Merkel est comme le pianiste du Titanic »
L’ex-ministre des Transports Ramsauer a de la compréhension pour ceux qui ne veulent pas de Merkel comme chancelière en 2017. L’Union devrait redevenir un parti de centre-droit. Car il croit beaucoup aux chances de l’AfD lors de l’élection au Bundestag.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article153335725/Merkel-ist-wie-der-Klavierspieler-auf-der-Titanic.html

FAZ – 17.03.16 – Crise des réfugiés
Seehofer : aucune garantie que la CSU renonce à se présenter dans toute l’Allemagne
Angela Merkel et Horst Seehofer se sont rencontrés et ne se sont accordés sur aucune ligne commune de politique des réfugiés. Le chef de la CSU évoque une « situation très dégradée » des rapports entre les partis de l’Union.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/fluechtlingskrise-seehofer-keine-garantie-fuer-verzicht-auf-bundesweite-csu-14129576.html

Die Welt – 17.03.16 – Echanges chez Maischberger
Homosexuelle, mère, chef d’entreprise – et membre de l’AfD
Chez Maischberger, les invités ont discuté de l’avenir de l’AfD après les élections régionales. Frauke Petry ayant décliné l’invitation, c’est Alice Weidel qui l’a remplacée au pied levé. Elle y a montré une facette complètement atypique du parti.
http://www.welt.de/vermischtes/article153373746/Homosexuell-Mutter-Unternehmerin-und-AfD-Mitglied.html

FAZ – 17.03.16 – Après les élections régionales
C’est une erreur d’ostraciser l’AfD
Les partis établis s’essaient à de nouvelles combinaisons de couleurs. Mais pourquoi donc exclure catégoriquement des coalitions avec l’AfD ? Un commentaire.
http://www.faz.net/aktuell/politik/wahl-in-sachsen-anhalt/nach-den-landtagswahlen-es-ist-ein-fehler-die-afd-auszugrenzen-14129024.html

FAZ – 18.03.16 – Ministre des Transports Dobrindt
« Entre la CSU et la CDU, la situation est grave »
Le ministre chrétien-social des Transports met en garde contre une fracture de l’Union à cause de la crise des réfugiés. Le SPD situe actuellement la chancelière Merkel « plutôt dans l’équipe SPD » et recommande à la CSU de s’étendre à toute l’Allemagne.
http://www.faz.net/aktuell/politik/fluechtlingskrise/fluechtlingskrise-alexander-dobrindt-warnt-vor-union-spaltung-14131979.html

Die Welt – 18.03.16 – Politique des réfugiés
Friedrich demande au « courant Merkel » de quitter la CDU
Depuis les élections aux Landtage, les politiciens de la CSU chargent lourdement la chancelière sur la politique des réfugiés. L’ex-ministre de l’Intérieur Friedrich est même d’avis que Merkel et ses partisans se tromperaient de parti.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article153432326/Friedrich-fordert-Merkel-Fluegel-zum-CDU-Austritt-auf.html

  • Divers

Die Welt – 16.03.16 – Champs de bataille
Les envahisseurs de l’Age du Bronze venaient du Sud
En 1300 av. J.C. une grande bataille mettant aux prisex des milliers de guerriers a fait rage sur les bords du fleuve Tollense près de Demmin. La présence de cavaliers et de combattants armés d’épées conduit les archéologues à des conclusions stupéfiantes.
http://www.welt.de/geschichte/article153340519/Die-Invasoren-der-Bronzezeit-kamen-aus-dem-Sueden.html

Die Welt – 17.03.16 – Forces armées multi-culti
La Bundeswehr devient le laboratoire d’une future armée européenne
La fusion de la Bundeswehr et des forces armées néerlandaises se poursuit. Le député du Bundestag en charge de la Défense (Wehrbeauftragter) veut désormais intégrer à leur tour les soldats tchèques dans les unités allemandes. L’objectif : l’armée de l’UE.
http://www.welt.de/politik/deutschland/article153382058/Die-Bundeswehr-wird-zum-Labor-fuer-eine-EU-Armee.html

Die Welt – 17.03.16 – L’homme en crise
« Les hommes passent trop de temps avec les femmes »
L’homme est en crise, il est apeuré, immature, ignorant et parfois mégalomane : la coach Dasa Szekely dénonce le « silence des hommes ». Ses propositions sont stupéfiantes.
http://www.welt.de/vermischtes/article153378433/Maenner-verbringen-zu-viel-Zeit-mit-Frauen.html
Correspondance Polémia – 21/03/2016

Image : « Querfurt, en Saxe-Anhalt, un village idyllique sans étranger, mais avec une peur bleue des étrangers ».(Frankfurter Allgemeine, 21/03/2016)