Articles

1ter Kiosque Courtois

Kiosque courtois (Semaine du 12 au 18 octobre 2015)

Print Friendly

Kiosque courtois – Radio courtoisie

♦ Polémia a relevé aujourd’hui la chronique du jour des équipes du Bulletin de réinformation et du Kiosque courtois, qui, au micro de Radio courtoisie, commentent quotidiennement les événements les plus marquants de l’actualité nationale et internationale. La voici.
Polémia


France

• La gauche poursuit la destruction de la France et des libertés

Cette semaine, elle s’attaque – une fois de plus ! – à la liberté d’expression.

Lundi, les jeunes socialistes ont officiellement apporté leur soutien aux amendements du sénateur Luc Carvounas qui veut doubler les peines des élus reconnus coupables d’injures sexistes, antisémites, homophobes, ou racistes. Cette proposition fait grossièrement allusion aux propos de Nadine Morano sur la France « Pays de race blanche ». On porte ainsi un nouveau coup à la liberté d’expression en voulant dissuader les représentants politiques de défendre des positions contraires au politiquement correct ; comme si le lynchage médiatique ne suffisait pas…

Offensive LGBTiste contre un des fondements de notre société, la différence homme‑femme

Une proposition de loi socialiste, visiblement sous haute influence des coteries LGBT et maçonnes, propose que les 15 000 Français transsexuels puissent changer de sexe pour l’état civil.

Le sexe neutre

Le sexe neutre

Déjà, le 20 août dernier, le tribunal de grande instance de Tours avait ordonné à l’état civil de la mairie de Tours de modifier l’acte de naissance d’une personne hermaphrodite. Celle‑ci, enregistrée comme étant de sexe masculin, a obtenu qu’on y appose, la mention « sexe neutre ».

Pour les militants homosexualistes, c’est une priorité que de faire reconnaître par la loi qu’un homme peut devenir femme, et inversement. Pour cela, ils instrumentalisent les quelques cas rares d’anomalies biologiques pour inscrire leur idéologie dans les textes de loi.

Le philosophe Jean‑François Mattéi décrit ainsi la forme la plus radicale de l’idéologie du « genre » : « Il s’agit (…) d’une lutte pour l’égalité des droits, mais au lieu de passer par l’égalité des sexes, elle passe par leur neutralisation », avec « pour but avoué d’en finir (…) avec la séparation de l’humanité entre les deux sexes ».

• Les Français doivent supporter toujours plus de mensonges

C’est le cas, habituel, de l’immigration

Alors que l’Europe est soumise à une invasion sans précédent, l’INSEE a annoncé cette semaine que la France comptait seulement 5,8 millions de personnes immigrées en 2014. Selon l’institut national de statistiques, la proportion des immigrés dans la population augmenterait à peine et il y aurait même un solde migratoire en régression pour les dernières années.

Ce phénomène mettrait surtout en lumière l’exil de nombreux Français qui fuient la France. En revanche,

Fuite des jeunes cerveaux

Fuite des jeunes cerveaux

l’Insee sous‑évalue systématiquement le nombre d’immigrés clandestins, et considère que les enfants nés en France de parents immigrés sont parfaitement français, ce qui est loin d’être toujours le cas. Bref, on fait dire aux chiffres, ce qui nous arrange, et on espère ainsi occulter la réalité de l’immigration.

Immigration, dont la réalité n’est pas toujours très reluisante…

Les médias ne parlent pas, par exemple, de l’attitude scandaleuse des clandestins de Calais. En se rendant dans les camps où des associations apportent leur aide aux clandestins, le directeur d’une œuvre de charité, la Human Relief Foundation, a ainsi découvert que de nombreux habits ainsi qu’une grande quantité de nourriture avaient été retrouvés brûlés. Le directeur a fait cesser l’action de son organisation.

Face à ce genre de réalités, et aux inquiétudes des Français, on constate un assourdissant silence médiatique sur la crise migratoire en Europe

Après avoir tenu la chronique quotidienne de l’invasion migratoire de l’Europe, les grands médias sont totalement muets depuis trois semaines sur le sujet. Pourtant, la crise dite des « migrants » est loin d’être terminée.

Les gouvernements européens se sont répartis 120 000 immigrants alors que 710 000 sont déjà arrivés depuis janvier, d’après l’Agence européenne de surveillance des frontières.

Les clandestins sont toujours coincés aux portes de l’Europe occidentale. L’Allemagne a déclaré mercredi qu’elle maintiendrait ses contrôles aux frontières jusqu’à fin octobre. Mais que se passera‑t‑il après, alors que l’hiver débute ?

Plus grave, les autorités se fourvoient sur la nature de ces mouvements de populations

François Hollande évoquait des « familles de réfugiés » demandant le « droit d’asile ». Or, le camp de Calais accueille une écrasante majorité de « jeunes hommes en bonne santé » pour l’ONG Human Relief. Et ceux‑ci sont « de plus en plus agressifs » selon les syndicats de police, rejoignant en cela l’avis du gouvernement hongrois à l’autre bout de l’Europe.

Mais nos élites ne voient pas ce genre de réalités…

Au contraire, elles offrent la France à l’occupant…  En plus des traditionnelles CMU, allocations, gîtes et couverts, les envahisseurs pourront gratuitement accéder aux trains et aux musées. Il est en outre demandé aux Français de s’adapter aux nouveaux venus. Ainsi, l’étude de la langue arabe sera encouragée à l’école.

Exemple emblématique, le très médiatique Jacques Attali a lancé début octobre une campagne sur le site de financement participatif Ulule pour lancer Bienvenus, journal gratuit à destination des étrangers en France. Rappelons que pour Attali, « l’arrivée des migrants est une incroyable chance, car cela transforme la démographie européenne ».

Cette opinion peu réaliste va dans le sens de la doxa dominante, qui fait la pluie et le beau temps en France…

Comme l’a appris à ses dépens Philippe Verdier, le « Monsieur Météo » de France 2. Il vient de se faire brutalement éjecter des plateaux de télévision pour avoir commis un crime impardonnable : avoir mis en doute le sacro‑saint réchauffement climatique, par la publication d’un livre et d’une lettre ouverte à François Hollande ; il y dénonçait l’hypocrisie des Conférences et autres Groupes intergouvernementaux sur l’évolution du climat.

Même à l’international, les Français doivent supporter un discours politique toujours plus hypocrite

Manuel Valls le 12 octobre en Arabie Saoudite

Manuel Valls le 12 octobre en Arabie Saoudite

Manuel Valls s’est flatté récemment d’avoir conclu d’énormes contrats avec l’Arabie saoudite — plus de dix milliards d’euros au total. L’Arabie saoudite est pourtant loin d’être le pays‑phare des droits de l’homme.

Pourtant, c’est officiellement en vertu de ces nobles principes que notre gouvernement avait refusé de vendre à la Russie les deux navires militaires Mistral, contrairement à l’accord qui avait été signé entre les deux pays

La vente avait été annulée au moment de la crise ukrainienne, la France s’indignant de « l’autoritarisme » russe. Finalement, c’est donc l’Egypte, et aussi, voire surtout, l’Arabie saoudite, même si c’est officieux, qui achète les deux navires militaires français.

Depuis le début de l’année, l’Egypte a acheté pour plus de cinq milliards d’euros d’armement à la France, dont 24 avions de combat Rafale, une frégate, plusieurs stocks de missiles. Le rapprochement à l’œuvre depuis un an entre Paris et le Caire est spectaculaire. L’accord a en effet été conclu avec le président égyptien Sissi, ex‑chef de l’armée responsable du coup d’Etat ayant renversé Mohamed Morsi, en 2013. Sissi avait alors été vivement critiqué pour sa répression de toute opposition.

• Il y a quand même de bonnes nouvelles, cette semaine : des forces de résistance se lèvent en France !

Nos compatriotes ne sont pas dupes des manipulations médiatiques

Depuis qu’elle est conspuée par sa famille politique et l’ensemble des médias, Nadine Morano n’a jamais été aussi populaire auprès des Français : telles sont les conséquences de ses propos sur la France, je cite : « Pays de race blanche ». Elle atteindrait aujourd’hui 32 % de popularité, selon un sondage Ifop. Elle devancerait ainsi Jean‑François Copé, Brice Hortefeux, Christian Estrosi pour ne citer qu’eux, tous dirigeants d’une droite qui l’a lynchée médiatiquement. C’est un symbole de plus de la déconnexion entre les Français et des médias déformés par l’obsession du politiquement correct.

En Vendée, victoire de la crèche de Noël contre l’intégrisme laïc

L’hiver dernier, la Fédération de la libre‑pensée s’était insurgée contre la présence d’une crèche de Noël

dans les locaux du Conseil général de Vendée. Elle avait alors saisi le tribunal administratif de Nantes qui

avait jugé que cette crèche constituait une entorse à la laïcité.

Mais mardi dernier, un arrêt de la Cour administrative d’appel a annulé cette décision. Les juges ont estimé

Crèche provençale

Crèche provençale

que ce symbole relève, je cite : « D’une tradition relative à la préparation de la fête familiale de Noël » et que la présence de Marie, Joseph et des Rois mages n’est pas ostentatoire. Le président du conseil général de Vendée a salué « une victoire du bon sens sur l’idéologie ».

Les Français sont toujours attachés aux produits français

70 % des Français sont prêts à dépenser plus pour acheter des produits français, selon une enquête IFOP de septembre. Pour eux, acheter français est un gage de qualité et favorise le travail de nos compatriotes artisans et agriculteurs.

C’est une bonne nouvelle pour le prochain salon du Made in France, les 6, 7 et 8 novembre à Paris. Depuis quatre ans, ce salon attire un nombre croissant de visiteurs, qui viennent y découvrir le savoir‑faire et les produits d’entreprises ayant fait le choix d’un processus de fabrication locale.

A Chalon–sur–Saône, du porc pour tous à l’école

Désormais, les cantines scolaires de la ville ne préparent plus de menus sans porc, car le conseil municipal a décidé le 30 septembre dernier par 35 voix contre 7 que ce particularisme portait atteinte à la neutralité du service public. C’est de bon augure, même si aucune décision judiciaire ne s’est encore prononcée sur la validité de ces menus dans les cantines. Un recours a été déposé par la Ligue de Défense judiciaire des musulmans, et il a été débouté par le juge, mais sur un motif purement technique.

Monde

L’action de la Russie rebat les cartes sur le front syrien

Les frappes aériennes russes sur les positions de l’Etat islamique ne faiblissent pas. Depuis le début de la campagne, le 30 septembre, les avions russes ont effectué 669 sorties, frappant 456 sites de l’EI.

Bateau de guerre russe lançant un missile sur la Syrie

Bateau de guerre russe lançant un missile sur la Syrie

Le président russe Vladimir Poutine, en visite au Kazakhstan, a déclaré : « Nos militaires ont produit des résultats impressionnants en frappant depuis l’air et la mer les objectifs confirmés par les Syriens. Nous avons détruit des dizaines de postes de commandements et des dépôts de munitions, éliminé des centaines de terroristes et beaucoup de matériels ».

Selon l’Etat‑major général russe, la panique est croissante dans les rangs des islamistes ; ils essuient des pertes considérables et changent de tactique en se réfugiant dans les habitations. Ils ont perdu la plupart de leurs armes et matériels sur la ligne de contact avec les troupes syriennes. Plusieurs groupes faisant partie de l’EI seraient déjà prêts à quitter la zone des hostilités.

Le succès de l’opération russe en Syrie, qui visait à écraser l’EI et à restaurer l’ordre dans le pays, démontre par contraste l’inefficacité de la coalition occidentale.

150 000 Allemands manifestaient samedi dernier à Berlin contre le traité transatlantique

La manifestation de samedi visait à la fois le traité CETA : accord économique et commercial global et le traité TAFTA : traité de libre‑échange transatlantique.

Actuellement en discussion entre l’Union européenne, les Etats‑Unis et le Canada, ce traité vise principalement à supprimer les barrières douanières et réglementaires entre les Etats‑Unis et l’Europe. Ces accords sont des étapes essentielles dans la libéralisation progressive mais totale de l’économie mondiale…

Le génocide arménien non reconnu par la Cour européenne des droits de l’homme

C’est désormais officiel : le génocide de la Shoah jouit d’un traitement de faveur exclusif à la Cour européenne des droits de l’homme, qui s’intéresse beaucoup moins, par exemple, au génocide arménien. La Cour européenne vient en effet de retoquer la Suisse pour avoir condamné à une amende un homme politique turc ayant publiquement qualifié le génocide arménien de « mensonge international ».

Pour la Cour européenne, pénaliser la négation de l’holocauste est justifié par le fait que cette attitude traduirait, je cite : « Invariablement une idéologie antidémocratique et antisémite ».

En revanche, concernant le génocide arménien, la Cour européenne se déclare « incompétente » pour prendre position quant à sa réalité historique. Est‑ce à dire que l’appréciation d’un génocide serait en fait subjective, hormis celui de la Shoah, qui lui serait seul indiscutable ?

En Turquie, Erdogan soutient les djihadistes et nourrit la guerre civile

Samedi dernier à Ankara, près de cent personnes ont perdu la vie lors d’un spectaculaire attentat visant une

Le double jeu de la Turquie

Le double jeu de la Turquie

manifestation pro‑kurde organisée par des partis politiques, des syndicats et des ONG.

Désormais le jeu trouble du président Erdogan apparaît au grand jour. La Turquie ne cherche même plus à cacher à ses voisins son soutien à Daech et Al‑Nosra. Ainsi, en Syrie, l’intervention turque est surtout dirigée contre le régime syrien et contre les Kurdes. Car pour Erdogan, l’Etat islamique est le bras armé pour lutter contre ses ennemis, à l’extérieur, mais peut‑être aussi à l’intérieur.

Erdogan continue de nourrir la guerre civile entre Turcs et Kurdes, et certains pensent qu’il pourrait même être à l’origine de l’attentat d’Ankara : ce serait une manière de neutraliser son opposition et de créer un climat de tension.

En tout cas, les gouvernements occidentaux dont la France sont étonnamment indulgents avec lui. Les enjeux énergétiques n’y sont pas étrangers, puisque la Russie de Poutine s’oppose à la Turquie sur fond de concurrence entre divers projets de gazoducs dans la région.

Le Kiosque courtois de Radio courtoisie,
17/10/2015

Correspondance Polémia – 17/10/2015

Image : Le Kiosque courtois de Radio courtoisie