Articles

Beaucaire Sanchez

Intervention du maire de Beaucaire (FN) Julien Sanchez

Print Friendly

A la Maison de la Chimie à Parie, samedi 12 septembre 2015.

♦ L’intervention du maire de Beaucaire ayant été confisquée par les hurlements très démocratiques des maires favorables à l’invasion organisée de notre pays, préfet du Languedoc-Roussillon en tête qui a tenté de lui arracher des mains texte et micro, voici cette allocution, postée sur Twitter par Julien Sanchez lui-même.


Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

Je suis maire d’une commune du Gard. J’ai reçu, comme les 36.000 maires de France, votre invitation à cette réunion d’information sans engagement. C’est pourquoi je suis ici. Je serai ici aujourd’hui sans doute la seule voix de l’opposition, celle peut-être des 35.500 maires absents aujourd’hui…

Vous êtes en charge de la sécurité de notre territoire. Or, après avoir déclenché une guerre coûteuse pour le budget de l’Etat en Orient avec votre gouvernement, vous voulez nous imposer la double peine due à votre légèreté. Nous devrions donc accepter [c’est là que commencent les protestations] et organiser sous votre couvert l’invasion migratoire de notre pays qui est déjà suffisamment atteint par l’immigration massive habituelle comme cela.

Alors que le chômage augmente, que des centaines de quartiers sont en France des zones de non-droit, caches d’armes, de Kalashnikov et plaques tournantes de la drogue, alors qu’à cause de votre politique d’immigration des jeunes Français vont mener le djihad en Syrie et que de nombreux collégiens et lycéens ont refusé de respecter la minute de silence pour Charlie Hebdo, ne trouvez-vous pas votre attitude démagogique et irresponsable ?

Les Français attendent autre chose de leur gouvernement, de leurs maires et je demande à tous ceux qui envisagent d’accueillir toujours plus d’immigration d’organiser un référendum dans leur ville. Bien loin des sondages pipeau, ils constateront ainsi que les Français n’en peuvent plus de l’invasion programmée de notre pays et qu’ils ont honte de ceux qui sont réunis ici aujourd’hui pour organiser tout cela.

Tout cela est criminel pour l’avenir de notre pays.

Nous voyons l’exemple de Calais qui réclame aujourd’ui des millions d’euros de compensations, preuve que tout cela coûte très cher.

Occupons-nous des Français en France. Il y a déjà fort à faire, notamment avec nos sans-abris, nos personnes âgées oubliées, nos jeunes et nos chômeurs dont, quoi qu’on en dise, vous ne vous occupez pas. J’en vois tous les jours dans ma ville qui se sentent moins considérés que les réfugiés.

Arrêtons d’être soumis à l’Union européenne et à Schengen.

Si vous et votre gouvernement culpabilisez d’avoir fait la guerre dans ces pays, démissionnez de vos fonctions et cessez d’en rajouter. Ceux qui ont du sang sur les mains, ce ne sont pas les maires ni les élus du FN.

Je vous remercie.

Julien Sanchez
12/09/2015

Correspondance Polémia – 15/09/2015

Image : Julien Sanchez, maire de Beaucaire.