Articles

Abattoir Dales

Halal : les Français sont trompés sur leur consommation, cela suffit !

Print Friendly

Alain de Peretti, vétérinaire, président de Vigilance Halal

♦ Belle performance que celle de l’ensemble des commentateurs et des médias qui ont réussi à ne pas parler ni même évoquer l’abattage halal, principale activité de l’abattoir d’Alès.

La logique est la même que celle pour le battage médiatique autour de quelques cas de pédophilie dans l’Eglise : destinée à masquer des dizaines d’affaires semblables, chaque année, dans l’Education nationale.
Polémia


Les récentes affaires dévoilées par L214 (*) montre à quel point le chaos règne dans plusieurs abattoirs français. De quoi alimenter de plus en plus de craintes au sujet de la filière viande, particulièrement opaque.

Mais ce scandale en masque un autre, plus important encore : les Français sont trompés chaque jour sur leur consommation. Ils ne savent pas s’ils mangent cacher ou halal (plus de 60% de la viande produite en France provient d’un abattage rituel). La bien-pensance interdit un étiquetage spécifiant le mode d’abattage cause à une prétendue « stigmatisation »!

Vigilance halal compte bien y remédier en permettant aux consommateurs d’être informés. Notre association active ses réseaux pour que les Français sachent à quel saint se vouer!

Par ailleurs, il paraît nécessaire de renouer le lien de confiance entre les artisans bouchers et les clients.

Une grande opération se déroule à l’échelle nationale :

Près de 350 bouchers se sont engagés à exiger de leur fournisseur la garantie que leur viande provient d’un abattage traditionnel. Ces professionnels, pour la plupart amoureux des traditions françaises, afficheront sur leurs étals une étiquette dont vous retrouverez le visuel sur le communiqué joint.

Près de 350 bouchers se sont engagés à exiger de leur fournisseur la garantie que leur viande provient d’un abattage traditionnel.

Près de 350 bouchers se sont engagés à exiger de leur fournisseur la garantie que leur viande provient d’un abattage traditionnel.

Nous enverrons des membres de Vigilance halal dans les commerces concernés afin qu’ils vérifient l’engagement et le bon déroulement de l’opération. Ils demanderont aux bouchers leurs codes d’abattages et vérifieront si l’abattoir en question pratique le halal.

Cette liste est d’ores et déjà disponible sur le site Vigilancehalal.com :

http://vigilancehallal.com/

Bientôt, un nouveau site permettra de géolocaliser ces professionnels sur une carte interactive. Ce site constituera également un lieu de promotion pour ces industriels, ainsi qu’un lieu d’échanges avec le consommateur.

L’opération n’est pas finie, puisqu’après les artisans bouchers, ce sont les restaurateurs que nous voulons inclure dans la boucle.

Nous comptons sur vous pour relayer cette initiative dans vos réseaux !

Alain de Peretti
Président de Vigilance Halal
30/03/2016

 

Voir aussi :

Kosciusko-Morizet ou la dhimmitude assumée
Scandale du Halal : après Alès, Le Vigan !

Correspondance Polémia – 2/04/2016

Image : abattage halal à l’abattoir d’Alès.