Articles

Seuil De Tolérance

France : Attention, le seuil de tolérance peut exploser!

Print Friendly

Raoul Fougax, journaliste, assayiste

Le pays veut un pouvoir fort capable de protéger ses citoyens.

Des policiers assassinés chez eux par un islamiste, des cortèges syndicaux charriant des casseurs, des matchs de foot devenant des champs de bataille… le cumul des insupportables met les français au bord du pétage de plomb.


C’est normal. L’impuissance du pouvoir est plus qu’inquiétante. Elle met notre sécurité et nos libertés en danger. Les Français n’osent le dire ouvertement, mais ils sont prêts pour un régime autoritaire, le temps de remettre de l’ordre dans la maison. Les sondages le révèlent, surtout ceux qui ne sont pas publiés parait-il. Mais il faut se méfier des rumeurs.

Le pouvoir ne sait plus quoi faire ou alors il le sait trop bien.

Une autre rumeur circule, François Hollande jouerait le désordre. Pourquoi ? Pour faire monter Nicolas Sarkozy et ainsi avoir une chance de se retrouver contre Marine Le Pen au second tour. On ne prête qu’aux riches. Mais il est sûr que la pagaille meurtrière du pays fait le jeu de Sarkozy contre le Juppé des «  accommodements raisonnables ».

Certains à la droite de la droite en sont à préparer une candidature musclée au delà du discours de Marine Le Pen. Une candidature, dit-on, commando. Mais il n’est pas certain que cela se concrétise. Ce qui est certain, c’est que tout est possible. Le pays était, il y a une semaine, résigné. Aujourd’hui, il est horrifié et excédé.

On parle de plus en plus de situation à l’algérienne ou à l’israélienne. On entend des voix pour accorder un port d’armes aux citoyens comme aux USA ou pour annoncer la création prochaine d’une OAS. Certains voudraient rouvrir Cayenne, on en passe et des meilleures.

Bien sûr il s’agit de fantasmes. Un putsch des généraux n’est pas pour demain, mais ils sont révélateur d’un pays prêt à basculer. Ils sont révélateurs d’une désaffection grandissante vis-à-vis d’une démocratie sacralisée, mais incapable d’assumer le rôle d’un état de droit.

Une République incapable de protéger la France se fragilise dans l’opinion.

Les élections sont dans un an. D’ici là, il peut se passer bien des choses. On ne pourra peut-être pas éviter des élections anticipées.

Le vote pourrait bien être la dernière soupape pour éviter la seule violence que craint vraiment le pouvoir, celle des victimes des islamistes, des otages du sectarisme syndical et des abandonnés à la violence gauchiste.

Du silence des agneaux aux moutons enragés, la frontière est de plus en plus franchissable.

Encore un pas en arrière, un faux pas et le gouvernement pourrait tomber dans le précipice. Le pays le lâchera pour ne pas tomber avec lui et sera alors prêt à se rattraper aux branches… sans se poser de questions sur la nature de la branche.

 

Raoul Fougax
15/06/2015

Source : Metamag.fr
http://metamag.fr/2016/06/15/france-attention-le-seuil-de-tolerance-peut-exploser/

Correspondance Polémia – 20/06/2016

Image : un casseur en accompagnement des manifestations se déroulant en période d’état d’urgence !