Articles

Désinformation et bobards sur les prétendues agressions homophobes

Désinformation et bobards sur les prétendues agressions homophobes

Print Friendly

Tribune libre de Bernard Pavolin.

La propagande médiatique n’en finit plus de scénariser ce qu’elle présente comme des « agressions homophobes » : en fait, des contusions survenues dans des circonstances mal établies et dont on ignore généralement les auteurs. On disait hier « C’est vrai, je l’ai lu dans la presse » ; il faut dire aujourd’hui : « C’est faux, je l’ai entendu à la radio ou à la télévision ». Bernard Pavolin, du « Bulletin de réinformation » de Radio Courtoisie fait le point pour Polémia.


Lille, Paris, Nice et Bordeaux, si l’on en croit les médias, la mode est aux agressions homophobes !

Les médias du Système, tous partisans du mariage homo, mettent en lumière uniquement les faits qui les intéressent. Ainsi il est bon de savoir qu’en France on compte en moyenne 1.000 agressions, poursuivies comme « violences à personnes », par jour. Malgré tous les efforts des médias pour faire passer tout acte contre les homosexuels pour homophobe, seulement quatre violences à personnes en deux semaines ont été recensées. Soit une sur 3.500 !

Que cachent vraiment ces 4 agressions prétendument homophobes ?

Concernant l’agression de Bordeaux, les agresseurs (cagoulés !) n’ont prononcé aucune parole homophobe durant leur méfait. Ainsi les médias qualifient cette agression d’homophobe sans aucune preuve sur le motif des violences.

Fait étrange : deux jours après l’agression, les enquêteurs admettaient déjà leur impuissance à retrouver les agresseurs, comme si le pouvoir n’avait pas intérêt à ce que les coupables soient retrouvés…

L’agression du 7 avril à Paris ressemble à s’y méprendre à celle de Bordeaux. On ne connaît pas les motivations des agresseurs et ces derniers courent toujours !

Quant à l’agression à Nice de dimanche dernier, ces motifs seraient surtout anti-Français!

Fdesouche a révélé hier que l’agression était antifrançaise. L’agresseur aurait, selon le témoignage même de l’agressé, demandé aux deux jeunes hommes s’ils étaient français ou tchétchènes avant de les frapper. Les médias du Système n’en diront bien sûr pas un mot !

Et à Lille ?

La vitrine qui a prétendument volé en mille morceaux est toujours debout et ne comporte que quelques petits éclats. Bref, encore un bobard du Système !

Ces 4 agressions sont le fruit d’une campagne de désinformation médiatique dans le but de discréditer les opposants au mariage des homosexuels et de faire passer la loi.

Les manipulations politico-médiatiques ne sont pas nouvelles : en 1990, la manipulation de Carpentras avait permis de faire passer la loi Gayssot ; en 2004, le bidonnage Nouchet avait permis de faire passer la loi Perben de pénalisation de l’homophobie.

Bernard Pavolin
d’après le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie

 Note de la rédaction

Pour info complémentaire : France Info, dimanche soir 21 avril, disait en boucle, de la Place de la Bastille qu’elle était « noire de monde » à propos de la manifestation des partisans du mariage gay : 3.500 personnes selon la préfecture de police, sur une place de 32.550 m2.

Voir aussi :

Du bidonnage Nouchet à la prétendue agression « homophobe » du 7 avril 2013, comment faire passer une loi en manipulant un fait divers?

Correspondance Polémia – 23/04/2013

Image : manipulation de masse