Articles

Crétins innés

Print Friendly

Il est fascinant d’entendre des gens dire à des parents dont les enfants sont sages, posés et courtois «Vos bambins sont adorables. Vous avez de la chance ! »… De la chance ! Comme s’il y avait une prédestination, une fatalité ! Comme au Loto ! A chacun de tirer le bon numéro ! Les nouveau-nés seraient donc soit naturellement odieux, braillards et vulgaires soit gentils, aimables, respectueux et paisibles. Une grande loterie, on vous dit ! Le travail, l’éducation, le temps passé à expliquer et à punir, la présence, l’attention, les règles, les principes, pensez-vous ! De la veine, rien d’autre. Le gène de l’enfant sage ou celui du petit connard geignard et arrogant, c’est tout ! On n’y peut rien, on ne maîtrise rien. Mal élevés ? Mais voyons-donc ! « Hyper-actifs » seulement, ou de « fort caractère » peut-être. La faute à personne, la faute à pas de chance. (http://amoyquechault.over-blog.com/2014/06/cretins-innes.html – 16/06/2014.)