Articles

Chaque année 45.000 Français sortent, 200.000 étrangers entrent !

Chaque année 45.000 Français sortent, 200.000 étrangers entrent !

Print Friendly

Chaque année 45.000 Français sortent, 200.000 étrangers entrent ! L’INSEE a évalué pour 2011 le solde migratoire à 77.000 personnes. Le consultant indépendant Jean-Paul Gourévitch a, lui, estimé à 0,15% le rythme d’augmentation de la population d’origine étrangère résidant en France, soit plus de 100.000 personnes.
Dans une précédente étude Jean-Yves Le Gallou a contesté ces chiffres, ce qui a lui a valu une réponse de Jean-Paul Gourévitch que Polémia a publiée dans le cadre d’une amicale disputatio. Jean-Yves Le Gallou revient sur le sujet avec des arguments nouveaux et réaffirme le chiffre de 200.000 comme nombre d’entrées annuelles d’étrangers supplémentaires en France. – Polémia.


À priori l’affaire est entendue : l’INSEE affiche un solde migratoire de 77.000 en 2011. Mais regardons les chiffres dans la durée. Par cohérence avec notre étude précédente, examinons l’évolution de la population française du 1er janvier 1999 au 1er janvier 2009. D’après l’INSEE (et si ses recensements partiels sont exacts), la population résidant en France est passée de 60.122.000 à 64.304.000, soit une augmentation de 4.182.000. Cette augmentation est due au solde naturel pour 2.660.000. Ce chiffre est rigoureusement exact car on connaît à l’unité près le nombre des morts et des naissances en France. L’écart entre 4.182.000 et 2.660.000 provient donc du solde des entrées et des sorties de France. Par égard pour le statistiquement correct, l’INSEE a créé deux catégories statistiques : le « solde migratoire », évalué sur cette période à 861.000, et l’ « ajustement » (sic), estimé à 661.000, « ajustement » qui ne peut provenir d’une erreur sur les naissances et les décès (parfaitement connus) et qui n’est donc que l’autre nom du solde migratoire.

Les Français sortent, les étrangers entrent

Ce solde migratoire à hauteur de 1.522.000 est lui-même la résultante d’entrées et de sorties d’étrangers mais aussi d’entrées et de sorties de Français. Il se trouve que le ministère des Affaires étrangères suit la population française résidant à l’étranger : celle-ci ne cesse d’augmenter. Au 31 décembre 1998, 1.000.000 de Français étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France. Ils étaient 1.427.000, soit 427.000 de plus, au 31 décembre 2008. Il suffit donc d’un simple raisonnement arithmétique pour comprendre que si le solde migratoire des Français est négatif de 427.000 personnes, cela augmente d’autant le solde migratoire positif des étrangers et le porte ainsi à 1.951.000 personnes, soit de l’ordre de 200.000 par an. Dans le même temps le solde naturel des étrangers (différence entre les naissances et les décès) a augmenté de 32.000 par an. Tels sont les faits.

Jean-Yves Le Gallou
22/01/2013

INSEE : bilan démographique, 2011
Ministère des Affaires étrangères, population française inscrite au 31/12/2011

Par commodité de lecture les chiffres ont été arrondis au millier. Polémia – 26/01/2013

Image : Jean-Yves Le Gallou, aux assises « La France en danger », 10/03/2012 – Crédit photo : novopress via Flick (cc).