Articles

647 millions d’euros

Print Friendly

Voilà d’après le rapport du Sénat le coût de l’opération Serval au Mali. Cette somme ne représente que le surcoût engendré par l’opération extérieure comprenant : les primes pour les militaires, les frais de transport, les munitions, la destruction et l’usure de matériel, etc.
Il est intéressant de relever que depuis 2003 la dotation prévisionnelle prévue dans la loi de finances initiales augmentait régulièrement pour atteindre 630 millions, cette somme restait cependant inférieure aux dépenses réelles finales. Or en 2014 cette dotation baissera pour la première fois à 450 millions.
Deux solutions découlent de cette décision : soit les dépenses en OPEX vont réellement baisser, les militaires vont alors, pour plagier leur langage se battaraviser, c’est‑à‑dire revenir à la terre natale, ou alors il faudra tout simplement mettre plus d’argent en fin d’année. (Source : Bulletin de réinformation – R.C. 14/10/2013.)