Articles

62% des Bruxellois sont nés étrangers

Print Friendly

Bruxelles serait la deuxième grande ville la plus cosmopolite au monde, avec 62% de sa population née à l’étranger.

C’est ce qu’affirme l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans son récent rapport « État de la migration dans le monde 2015 » (1).


OIM 2015 - classement par ville

OIM 2015 – classement par ville ( pour une meilleure lecture, cliquer sur l’image)

Bruxelles, la 2e plus cosmopolite des grandes villes du monde (source : OIM 2015) (1).

Comme par hasard, les médias francophones n’ont pas relayé cette information. Et pourtant, on ne peut pas dire qu’elle provienne d’un groupuscule d’extrême-droite : l’OIM est une organisation internationale comptant 157 états membres, ainsi que 10 états, 55 organisations internationales et 62 organisations non gouvernementales qui ont le statut d’observateur.D’ailleurs sur son site, elle se déclare « dédiée à la promotion de la migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous » et que sa Constitution reconnaît « le droit à la liberté de mouvement » (2). Il est difficile d’être plus bien-pensant que ça !

L’OIM tire ses chiffres sur Bruxelles d’une étude publiée par le think-tank « Migration Policy Institute » (3). Cette étude estime que notre capitale compte 31% d’étrangers, dont 12% hors Union Européenne (UE). La moitié des 62% de sa population née à l’étranger a donc acquis la nationalité belge. Or, selon cette étude, la majorité de ces derniers proviennent des pays hors UE.

Dès lors, pas loin de 40% des Bruxellois seraient nés hors UE. Soit peut-être plus que les 38% de Bruxellois nés belges ! Et ces chiffres n’incluent pas les immigrés hors UE de deuxième et troisième génération…

De plus, lorsqu’on sait que la majorité des immigrés hors UE proviennent de pays musulmans, on peut estimer que Bruxelles compte autour de 30% de musulmans… soit nettement plus que les 20 à 25% déclarés officiellement !

Mais, rassurez-vous, chers lecteurs, « l’immigration est une chance pour la Belgique ». Nos gentils politiciens au grand cœur n’encouragent l’immigration que pour votre bien… même si cette immigration coûte à notre pays 8,6 milliards par an, et donc pour chaque travailleur, près de 2 000 € par an ! (4).

J.S.
30/10/2015

Notes :

(1) L’étude est en https://publications.iom.int/fr/system/files/pdf/wmr2015_fr.pdf.
–   Le graphique montrant Bruxelles en 2ème position est en page 41.

(2) Source: http://www.iom.int/fr/propos-de-loim.

(3) En anglais, en http://www.migrationpolicy.org/article/belgium-country-permanent-immigration.

(4) Selon http://www.belgium.be/fr/la_belgique/connaitre_le_pays/Population/, « la population active (tant les indépendants que les travailleurs salariés) de 15 à 64 ans était composée de 4 450 589 travailleurs » au 1er janvier 2010.

Source : Le Peuple, quotidien belge de combat pour nos valeurs.
http://lepeuple.be/deux-tiers-des-bruxellois-sont-nes-etrangers/54784?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Le+Peuple

Correspondance Polémia – 2/11/2015

Image : le marché à Bruxelle

Marché à Bruxelles

Marché à Bruxelles (pour un meilleure vue de l’image, cliquer dessus)