Articles

2ème Festival International de l’Affiche de Publicité de Chalon-sur-Saône.

2e Festival International de l’Affiche de Publicité de Chalon-sur-Saône.

Print Friendly

Par notre Billet du 31 mai dernier, nous avions annoncé le 2e Festival International de l’Affiche de Publicité de Chalon-sur-Saône qui s’est effectivement tenu le 10 juin.

♦ En voici le compte rendu  que nous venons de recevoir de Pierre Lachaud, producteur de ce Festival et aussi membre de l’association Défense de Langue Française (DLF).


Ce Festival s’est tenu le 10 juin 2014 dans le restaurant «Le Sphinx»,  à Chalon-sur-Saône, en Saône et Loire. Il est le 1er du genre, car centré sur la Défense et la Promotion de la Langue Française à travers le principe de clarté et le principe d’intelligibilité du message à transmettre. Il est international, car outre des affiches venant de la France métropolitaine et des DROM-COM, certaines proviennent de pays francophones (la Belgique, le Bénin, le Burkina Faso, le Québec et la Suisse romande) et d’autres de villes non francophones (Santa Helena/Californie) avec des textes d’affiches en français.

Intervention de Pierre Lachaud,
au cours du 2e  Festival International de l’Affiche de Publicité

 

La langue française est malmenée

Elle est malmenée à l’Assemblée Nationale et au Sénat, où nos élus emploient des mots qui n’ont pas de définitions officielles (tel homophobe, homophobie) ou changent le sens de mots (père et mère deviennent parents).

Mon analyse sémantique du projet de loi Taubira envoyée au Conseil Constitutionnel et à l’Académie française pour dénoncer le non respect des principes de clarté d’une loi et d’intelligibilité d’un texte de loi a été rejetée. L’illisibilité, l’incompréhension et les interprétations multiples d’une loi n’inquiète pas ceux qui sont sensés les écrire. Une circulaire d’application à l’usage des avocats (qui s’en réjouissent) et 16 traités bilatéraux inapplicables sont les conséquences normales d’un laxisme inouï.

 Les néologismes

Le néologisme est un mot nouveau ou un mot ancien pris dans un sens nouveau.

  • imprimer pour étonner, influencer, façonner, marquer,
    • «Il faut imprimer l’opinion suite à cette affaire».
  • résilient (caractéristique mécanique d’un matériau présentant une résilience, c’est-à-dire une résistance aux chocs) change de sens (ne pas se laisser abattre) et fait le bonheur des psychiatres,
    • «Ce mari a fait preuve de résilience suite au décès de son épouse (pour il a surmonté sa peine suite au décès de son épouse)».

Les mots tiroirs ou mots fourre-tout ou mots-valises ou mots portemanteaux

Chacun de ces mots remplace plusieurs mots, afin d’embrouiller les idées.

 • visibilité pour apparence, apparition, appréciation, accessibilité, attractivité, attrait, rendre attrayant, audience, authenticité, avoir une idée, avoir un aperçu, charge de travail à moyen terme, clarté, cohérence, compétitivité, connaissance, diffusion, espoir, existence, exposition, hora, idée, identification, image, importance, incarnation, indépendance diplomatique, être connu ou reconnu, non-flou, influence, informations, instabilité, justification, capacité de manœuvre diplomatique, matérialisation, au plus grand nombre, notoriété, non-opaque, originalité, perspective, présence, présence cathodique, prestige, prévisions, prévisions à long terme, profit, racines, rayonnement, réconfort, reconnaissance, renommée, représentation, réputation, savoir faire, simplification, spécificité, spiritualisation, grand tirage, transparence (financière), le plus vendu, le plus vu,

• «Avec les modifications incessantes de la fiscalité, les entreprises manquent de visibilité (pour faire des prévisions)».

Les expressions idiomatiques

Certaines expressions idiomatiques servent à cacher ou à minimiser la réalité.

  • «Il a subit un parcours hospitalier afin de déceler des anomalies (pour il a subit des examens médicaux afin de déceler un cancer)». C’est plus élégant.

Les anglicismes

L’anglicisme est une locution propre à la langue américano-anglaise. L’abus d’anglicismes est un snobisme (pour faire tendance et pour ne pas paraître idiot), mais ce n’est pas le bilinguisme. Utiliser des mots d’anglais, ne signifie pas parler l’anglais. Les anglicismes et les américanismes sont souvent utilisés par anti-américains. Les Français vivant aux Etats-Unis, inventent des anglicismes quand ils parlent le français, par manque du mot correct immédiat.

Certains anglicismes remplacent plusieurs mots, afin d’embrouiller les idées.

  • récurrent (recurrent: répétitif) pour incessant, fréquent, inhérent, insistant, malsain, nouveau, perpétuel, persistant, qui revient souvent, récent, répétitif,
    • «Rames vieillissantes, fermetures de lignes, retards récurrents (répétitifs) et hausse des prix due à la politique du «tout TGV» d’un côté; ………. ».
    • «La polémique, récurrente (récente), a été relancée par le refus du ministre le la Justice………. ».
    • «Le débat récurrent (inhérent) au Royaume-Uni sur la nécessité de rester ou non dans l’Union européenne………. ».
  • nominé (nominee) pour désigné, nommé,
    • «Pour la Palme d’Or, les nominés sont………. ».

La Publicité

Le Bureau de Vérification de la Publicité (BVP) et l’Autorité de Régularisation Professionnelle de la Publicité (ARPP) ont publié des tas de recommandations, mais il n’y a rien sur le principe de clarté et le principe d’intelligibilité du message à transmettre.

L’afficheur paye la location de l’emplacement de l’affiche et le bailleur peut refuser toute affiche, quelque qu’en soit le motif, sans aucune conséquence (genre refus de vente). Le bailleur est maître chez lui.

Le cahier des charges du texte de l’affiche de publicité

Pour être sélectionné, le texte de l’affiche doit répondre aux critères suivants:

  • Il respecte la clarté et l’intelligibilité du message à transmettre.
  • Il est rédigé en français.
  • Il ne comporte pas de mots étrangers, pas de mots anglais et pas d’anglicismes.
  • Il est rédigé dans un français correct et élégant.
  • Il ne comporte pas d’abréviations.
  • Il ne comporte pas d’apocopes.
  • Il ne comporte pas de dessins ou d’idéogrammes.
  • Il ne considère pas l’individu comme une marchandise et le corps comme une vitrine et il ne prône pas les comportements de la vie privée, tels que l’infidélité, la tromperie, le mensonge et la transgression.
  • Il ne comporte pas de connotations sexuelles.
  • Il peut comporter des jeux de mots de bon goût, astucieux, jubilatoires, suggestifs et pleins de bon sens.
  • Il fait preuve d’originalité.
  • Il comporte du sens.
  • Il a un rapport étroit avec le produit, le service ou le concept.
  • Le degré d’innovation du texte peut permettre des dérogations.

 

Les lauréats 2014

Affiche d’Or: «La petite Robe noire Couture», Guerlain.

Affiche d’Or: «La petite Robe noire Couture», Guerlain.

 

Affiche de Bronze: «Heineken», Heineken.

Affiche de Bronze: «Heineken», Heineken.

 

Affiche d’Argent: «Je vois que vous risquez le surendettement. Vous lisez dans les cartes?», la Banque du Crédit Municipale de Paris.

Affiche d’Argent: «Je vois que vous risquez le surendettement. Vous lisez dans les cartes?», la Banque du Crédit Municipale de Paris.

Correspondance Polémia – 27/06/2014

Image : Affiche «2e Festival international de l’affiche de publicité»